Eugéniste es tu là?

Publié le par Les RadiKals TrieuRs

Eugéniste es tu là?

 

«En acquérant de nouvelles forces productives, les hommes changent leur mode de production, et en changeant le mode de production, la manière de gagner leur vie, ils changent tous leurs rapports sociaux. Le moulin à bras vous donnera la société avec le suzerain; le moulin à vapeur, la société avec le capitalisme industriel. »

Karl Heinrich-Marx , 1818/1883, théoricien de la révolution, socialiste et communiste Allemand.

«Je crois au transhumanisme»: sitôt que cette conviction sera suffisamment partagée, l’espèce humaine se tiendra au seuil d’une nouvelle existence, aussi dissemblable de la nôtre que la nôtre l’est de celle de l’homme de Pékin. Elle accomplira enfin consciemment son véritable destin.»

-Julian Huxley- 1887, 1975

                         §   §   §   §   §   §   §
               

Au XIXème siècle, la nouvelle science issue des Lumières, a beaucoup donné à l'homme , pour le conduire sur la route de sa nouvelle destinée . La promesse était alléchante puisque la Liberté , l'Egalité et la Fraternité seraient au RDV du nouveau monde pour le nouvel homme moderne . Pour cela, la science adjoindra à l'homme la machine afin de le soutenir dans son labeur et lui permettre une productivité décuplée . Elle lui aménagera de nouveaux cadres de vie et d'organisation .La planification sera à l'oeuvre avec les statistiques;l’étude des populations , de leur taille et de leur poids,des lignées familiales, les recensements , les protocoles et les maladies héréditaires qui commencent à pointer du nez!

La quantité d'innovations que la science a permis , dans tous les domaines est presque impossible à imaginer sans en perdre la tête. C'est d'ailleurs ce que nous avons fait. Nous avons perdu la tête et la vision , mais nous n'avons pas compris à quel point.

A la lumière de tout cela , il serait peut être temps de mettre les choses en liens puisque nous sommes dans l'ère numérique . Comment avons nous pu passer d'une société agraire et agricole à une société mécanique et industrielle , puis passer dans l'ère numérique et informatique en moins de 150 ans sans que personne ne songe à faire une pose ,à voir où tout cela nous conduit . Aujourd'hui c'est le transhumanisme qui s'invite dans la trajectoire de l'humanité et il semble bien que cette nouvelle vision de l'homme dans une nouvelle vision du monde lui sera fatale . Pour comprendre, examinons la logique des eugénistes qui sont incontestablement le ferment de la logique transhumaniste .

Devant l'inventaire des merveilles données à l’homme par la science il est bon de faire une halte sur une science qui est certainement à l'origine du plus énorme des changements dans la trajectoire historique de l'humanité . C'est au milieu du XIXe siècle que les EUGÉNISTES entrent en scène à la suite de DARWIN entre autres .Il s’agit donc d’améliorer le patrimoine génétique de l’espèce humaine mais aussi de l’espèce animale et végétale;la sélection naturelle va céder progressivement la place à la sélection artificielle.Dieu a cédé la place à l’homme qui va s’occuper du remodelage de la création.Il est bien évident que la chose eugéniste débouchera sur des dérives hors de l’imagination, pendant que l’Église y perd son Latin et que l'esprit a déjà quitté les corps de bon nombre de chercheurs et savants de ce fameux XIXe. Toute médaille à un revers ...

C’est au XIX e, notamment en Angleterre que des scientifiques inspirés par les théories de Darwin élaborent les fondements de l’eugénisme.

Le terme «eugenics»a été employé pour la première fois en 1883 par le scientifique britannique Francis Galton,1822-1911,fondateur de la biométrie, inventeur du sac de couchage et des statistiques, cousin de Charles Darwin et grand théoricien de l’eugénisme .L’étymologie du mot «eugénisme» est grecque: eu (bien) et gennaô (engendrer ce qui signifie littéralement «BIEN NAITRE» . Tout un programme.

Galton est également parent par alliance avec un autre eugéniste de renom:

Thomas Henry Huxley, 1825-1895 (Le Bouledogue de DARWIN) à l’origine de l’eugénisme radical en plus d’être le grand père de Sir Aldous Huxley (le Meilleur des Mondes, prophète des états de conscience altérée et pape de la Soft Dictature sous SOMA) et de Sir Julian Huxley (eugéniste, socialiste progressiste ),il participe à la création de l’UNESCO et sera un des fondateurs du WWF. Cerise sur le gâteau, il invente le terme transhumanisme en 1957.

http://www.odysseedelespece.com/2014/08/la-nouvelle-religion.html

«F Galton et T.H.Huxley partagent l’idée que les différentes classes sociales sont ni plus ni moins que la résultante d’une génétique particulière; bien évidemment, la supériorité des classes dirigeantes cumulent des caractéristiques héréditaires physiques, intellectuelles et morales les plus hautes!

Ce postulat sera également celui de Lord Bertrand Russell,1872-1970 et de HG WELLS, 1848-1946, .

L’eugénisme donnera une légitimité à tous les planificateurs du genre humain du moment, pouvant donner libre cours à leurs volontés de domination, y compris quand il s’agira de la construction de fortunes colossales ou d’empires sanglants et destructeurs sur le dos des peuples. S’ils sont meilleurs génétiquement parlant, alors ils ont le droit d’êtres plus que de simples mortels. Dans cette vision de la supériorité, il n’y a plus besoin d’avoir de la force physique, ou d’observer certaines règles, celle de l’honneur par exemple. Avec les eugénistes, seul le résultat compte et peu importe la méthode puisque la créature génétiquement supérieure est conçue pour vaincre par tous les moyens, la ruse et le mensonge, le double ou triple discours sera au programme de leurs conquêtes. Pour preuve, Julian Huxley qui a été l’un des fondateurs d’une ONG internationale , le WWF , qui prétend protéger la nature, l’environnement..etc.L’eugénisme serait donc un euphémisme!

L’eugénisme à tendance «socialiste», est aussi à l’origine de cette idée d’ un gouvernement mondial matérialiste comme Russell, J Huxley ou A Huxley l’envisagent; ils préconisent une réduction de la population, la surpopulation étant la plus dangereuse des menaces pour l’intelligence, pour la science et pour eux-mêmes. Du coup tout est possible pour asservir, détruire et piller, mais pour la bonne cause évidemment.Qui peut ignorer les problèmes engendrés par le nombre croissant d’individus sur terre?

C’est bien au XIXe siècle qu’une nouvelle espèce de prédateur voit le jour et s’organise pour mettre en place une feuille de route pour l’humanité du XXe siècle. Tout ce beau monde se retrouve dans des cercles fermés, en groupes de penseurs élitistes qui répandront leurs théories partout dans le monde avec l’appui de réseaux d’influences et de gros moyens financiers. Nous en payons aujourd’hui le prix.

On voit clairement ici que l’une des principales sources d’inspiration de la théorie darwinienne de l’évolution est Thomas Malthus, 1766-1834:le «maltusianisme» inclut une politique active de contrôle de la natalité pour maîtriser la croissance de la population.Ce dernier part du principe qu’une quantité relativement fixe de denrées est disponible et qu’un accroissement de la population mène forcément à une situation où certains n’auront pas de quoi subvenir à leurs besoins. S’il y a à table de quoi nourrir cinq personnes, un nouvel arrivant va obligatoirement provoquer la famine d’une personne. Qu’a cela ne tienne, les théories des eugénistes participeront à la construction et à la diffusion du monde moderne. Ils seront les concepteurs du socialisme qui explosera à la face du monde par la même occasion.

En réalité, les promoteurs de ses théories eugénistes voient le peuple comme un cheptel sur lequel ils ont tous les droits y compris celui de décider de qui a le droit de vivre ou de naître. Quelle différence entre les différents courants qui s’affronteront en façade? Aucun puisque le résultat est le même. Il est temps de comprendre que les grands mouvements de libération ne sont pas toujours portés par des libérateurs mais par les agents d’une idéologie qui poursuit d’autres buts , par exemple celui de garder le contrôle sur les masses. Il y en a d’autres. C’est une autre version du bon berger gardant ses moutons pour les conduire sur la route du paradis c’est à dire à l’abattoir.

Par exemple:

Aux XXe siècle,l’eugénisme sera répandu par des scientifiques et des médecins adeptes du mouvement pour la promotion de la chose eugéniste et passent à l’attaque. Ils militent en faveur de politiques volontaristes d’éradications des caractères jugés handicapants ou dans le but de favoriser des caractères jugés bénéfiques. Son influence sur la législation s’est traduite principalement dans trois domaines: la mise en place de programmes de stérilisations contraintes là où la culture dominante le permettait, un durcissement de l’encadrement juridique du mariage et des mesures de restriction ou promotion de tel ou tel type d’immigration.Le Japon, les États-Unis furent les premiers à le faire, suivis par la Suède,L’Allemagne nazie (tristement célèbre),le Pérou ,deux provinces canadiennes,L’Alberta et la Colombie-Britannique ont aussi mis en place de tels programmes, à des fins eugéniques, comparables au programme américain. En Inde, Indira Gandhi et de son fils et Premier ministre,Sanjay Gandhi avec le soutien de la Banque Mondiale et de la Suède organiseront la stérilisation de masse des hommes pauvres de la population indienne, à partir de 1975. En tout, 6,2 millions d’hommes ont été stérilisés de force, soit 15 fois le nombre de stérilisés par les nazis, sans commentaires. La Chine communiste optera au XXe pour l’enfant unique sous peine de contraintes, aujourd’hui il en sont à deux enfants par couples. ,

Il n’en demeure pas moins que l’eugénisme est toujours d’actualité au XXIe siècle. Il a juste changé d'emballage et il est augmenté d'un arsenal de nouvelles technologies , d'un nouveau marketing et son image est numérique et virtuelle . Elle a comme cadeau dans son bagage l'immortalité pour tous , alors pourquoi être contre ? Aujourd'hui les nouveaux eugénistes sont les transhumanistes, qui s' en était rendu compte ?

Les transhumanistes actuels sont les héritiers des eugénistes du XIXe et des cybernéticiens du milieu du XXe, des plus noir aux plus utopistes . Ils proclament la Mort de la Mort par le couplage de l’homme avec la machine. Ils préconisent l’homme augmenté avec en ligne de mire la modification génétique afin de parvenir à des êtres choisis et augmentés, sans handicaps et immunisés de graves maladies .La procréation artificielle tombe à point pour satisfaire la demande de l’enfant parfait destiné à un nouveau genre de parent géniteur de races pures. Hitler sort de ses corps !

Mais qui a envie de s’opposer à la promesse de la perfection et de l’immortalité? Qui a envie de s’opposer à la garantie d’en finir avec la souffrance, la maladie , la faiblesse et la vieillesse ? Il n’y a pas grand monde pour être contre et qui ne dit rien consent puisque ce monde est déjà connecté aux merveilles de l’informatique. L’emballage est parfait et le discours est sans voix mais parfaitement audible à tous . Dès a présent nous devons comprendre que notre temps est compté. Les avancées des technologies NBIC (Nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives) sont les outils de la bête transhumaniste , cette dernière a pris sa source dans les poubelles de l'eugénisme et de la cybernétique nous l'avons vu , ne serait-il pas temps réfléchir aux revers de la médaille ?

Si bientôt 8 milliards d'humain sur la planète accèdent à l'immortalité d'ici la fin du XXIe siècle selon les maîtres du genre , alors il est légitime de penser que ces gens là sont des menteurs car il n'y a aucune logique viable a cette promesse .

A moins que la promesse ne soit la tentation ultime qui débouchera sur le règlement pour solde de tout compte d'une humanité définitivement à bout de souffle selon le constat de HG WELLS

«L’espèce humaine est en fin de course. L’esprit n’est plus capable de s’adapter assez vite à des conditions qui changent plus rapidement que jamais.Nous sommes en retard de cent ans sur nos inventions. Cet écart ne fera que croître.Le Maître de la Création n’est plus en harmonie avec son milieu. Ainsi le monde humain n’est pas seulement en faillite, il est liquidé, il ne laissera rien derrière lui. Tenter de décrire une fois encore la Forme des choses à venir serait vain, il n’y a plus de choses à venir.»

HG Wells dans un de ses derniers livres : L’esprit au bout du rouleau (1947)


 

Nous comprenons alors mieux pourquoi Bill Gate se demande comment se fait t-il que nous ne soyons pas plus inquiets face a l'IA et au Transhumanisme .


 


 


 


 


 

Francis Galton

Francis Galton

Charles Darwin

Charles Darwin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article