Des Nouvelles de L'Intelligence Artificielle

Publié le par Les RadiKals TrieuRs

Pendant ce temps là - pendant que «la guerre de tous contre tous» fait rage , les promoteurs du Transhumanisme semblent vouloir nous rassurer, quant à leurs actions redoutables concernant tous les pans de la vie. Non contents de cela ,ils signent un manifeste sur l'Intelligence Artificielle et sa place dans la société! Il serait plus juste de dire: de la place de la société des hommes dans l'intelligence ARTIFICIELLE. Que l'on ne s'y trompe pas : dans Artificielle il y a artifice ... Les maîtres de la cybernétique sont aussi les maîtres de l'artifice et du simulacre, des illusionnistes hors pair. Souvenons nous de leur formule incantatoire de base "Le problème c'est la solution". Du coup , ce manifeste tombe à propos, aux regards des dernières atrocités commises par les mercenaires d'une guerre sans nom à l'arme létale, en léger différé sur tous les écrans plats et galbés du monde . Le «reality show» a pris là tout son sens . La mort est en direct avec info non stop tout azimut, BFM oblige . L'effroi arrive dans le dos par voie numérique et cloud interposé.

En effet , la stratégie cybernétique et technotronique s'est révélée ,ces derniers temps, profondément efficace puisque, avec une rapidité prodigieuse,le Hashtag #jesuischarlie a pris valeur de positionnement philosophique , politique , pour la paix universelle à sens unique,à la vitesse d'un postillon, d' un virus mental Qbit et Ordi . Au point même qu'il fut possible de lire: JÉSU IS CHARLIE ... Les Ayatollah anarcho-athés de la pensée sans contrainte, ayant mis la religion aux «chiotes», y perdront leur latin et peut être même leurs credos. Mais tout le monde a trouvé la puissance du dieu numérique ... En cela réside le mystère du renversement cathartique par le père cybernétique, le fils informatique , l'esprit saint-éthique: Jesu is Charlie is je suis.. .Le tour est joué: 11 noir, pair et manque, la mise revient au 7 pour le jour J,le black jack et la roulette russe en fatwa blanc black beur, montrée du doigt ,par cé-cité, par bêtise, ou le fameux trois en un, pour les récalcitrants . La profanation est totale et l'inversion caractérisée . L'ennemi est URBI ET ORBI , il est partout ,il est universel . Un protocole parfaitement codé par les sages ambitions d'un communiquant inspiré, aussitôt envoyé par le Net et Twitter ,en QBIT, en Quanta , par Quantique et DATA,par CLOUD et CLOONEY ,par MANTRA et MENTEUR, par JACQUIE ET MICHEL, par MADONA et GAGA, par TOUT ET N'IMPORTE QUOI , par la sphère électromagnétique et sa suite de laquais. Si bien qu'en quelques minutes, au nez et à la barbe des barbus de tout poil , la lame de fond a submergé le monde avant qu'elle ne mette les voile en moins de temps encore . Pendant ce temps, la pandémie Ebola n'en finit plus de ramer au point de rêver à la fièvre espagnole, l'héroïne d'avant le crime "je suis partout" car "je suis Charlie" et jesu is charlie .Bilan : la frontière entre le bio et le silico est désormais absconse , le constat est bien le suivant : les virus informatiques sont plus rapides et contagieux qu'un virus BIO comme Ebola. Rien de comparable diront les délateurs ! Pourtant il s'agit de deux formes virales ou nommées pareillement. L'une biologique et l'autre informatique . Les deux peuvent être mortelles. A moins que le sens des mots soit à double voir triple sens?Dans ce sens il faut comprendre que la mort biologique est d'une certaine manière comparable à la mort informatique , mais dans ce cas, il n'y a pas mort d'homme ... Quoi que du trait de crayon au cimetière numérique, il n'y a qu'un logiciel de plus pour un portrait robot de l'espèce humain à poil laineux ou à poil ras entre les mains des transhumains . L'abattoir numérique ,c'est par Charlie que ça commence ...

On a tendance à oublier que l'IA ne concerne pas que la fabrication de machines, de robots, de jeux électroniques ou la recherche spatiale mais aussi la neurophysiologie, la psychologie et les sciences sociales. L'IA a la capacité actuellement, pour une société donnée, de saisir ce qui est appelé les phénomènes «émergents» “Un phénomène est dit émergent lorsqu'on ne pouvait pas prédire son observation à partir de la seule connaissance du système au sein duquel il apparaît. Cependant des modèles mathématiques peuvent être construits pour reproduire ces phénomènes, étudier leurs propriétés et leurs conditions d'apparitions.” Ce qui nous amène à la notion fondamentale en IA du «Processus auto-organisationnel» qui se met en place de manière spontanée et autonome dans le système visé,suite , bien évidemment à des interactions spécifiques et locales entre les composants, par les cybernéticiens au poste de contrôle. Le terme «auto-organisation» a vraisemblablement été introduit par le psychiatre et ingénieur W Ross Ashby en 1947. Pour Son collègue Paul Watzlawick ( 1921-2007 ) figure de proue de l'école de Palo Alto, promoteur de la nouvelle communication, l'un des piliers de "l'institut de recherche mentale:IRM" ,la référence dans le domaine de la psychothérapie et de la thérapie familiale,auteur du livre " l'invention de la réalité " : " Une idée , pour peu qu'on s'y accroche avec une conviction suffisante, qu'on la caresse et la berce avec soin, finira par produire sa propre réalité" Il rajoute : " La psychologie constructiviste n'a pas l'illusion de croire qu'elle va faire voir au client le monde tel qu'il est réellement . Au contraire , le constructivisme est pleinement conscient de ce que la nouvelle vision du monde est , et ne peut être qu'une autre construction , une autre fiction, mais une vision utile , moins douloureuse "

Autrement dit; si la construction du monde peut être organisée dans une illusion moins douloureuse, le contraire est possible ... Il est possible de voir dans cette posture que les prophéties auto- réalisatrices ont une place forte dans la construction de la réalité puisque qu'il suffit de mettre en scène une idée pour qu'elle se réalise... Alors quelle réalité nous construisent les cybernéticiens modernes ? Quel est le sens réel des Phénomènes Emergents ? Sont-ils au détergent ce que l'homme est au transhumain . l'un pour effacer l'autre ? L'IA s'occupe des phénomènes sociaux, des groupes et de leur positionnement et les manipule savamment . Les armées électroniques combattent sur les nouveaux champs de batailles: les consciences individuelles et collectives. Ils ne veulent pas notre mal, ils veulent juste faire en sorte que la souffrance soit plus supportable mieux répartie , plus digeste en somme; puisque » le problème c'est la solution» .Et que la solution finale pour l'homme sur terre résiderait dans le transhumanisme! Devant une telle réussite, nous ne sommes pas surpris qu'un tel manifeste apparaisse. Voyons d'un peu plus prés le contenu «réel» de ce manifeste: Dans le premier paragraphe, il est bien précisé que «les succès de l'IA sont remarquables dans diverses tâches composantes». à chacun d'envisager ce que sont les diverses tâches composantes… Encore une affaire de détergent , dans détergent il y a Ether…. Dans le deuxième paragraphe,il est dit que les bénéfices sont énormes (là nous pouvons les croire), même avec de petites améliorations, et que «l'impact de l'IA sur la société va probablement s'accroître» avec une allusion nécessaire à l'éradication des maladies et de la pauvreté. Nous avons du mal a imaginer qu'ils pourraient nous dirent le contraire. Pour arriver au principe fondamental que préconise l'idéal transhumaniste «récolter les avantages en évitant les pièges potentiels» Qui pose les pièges?ce n'est pas précisé; Le beau rêve des futurologues ,après le rêve américain devenu le cauchemar du monde, voilà le temps du rêve cybernétique où le cauchemar est devenu un rêve qu'il faut caresser avec constance et satisfaction jamais assouvie . Le dernier paragraphe nous annonce la couleur:» augmenter la capacité de l'IA et maximiser ses bénéfices sociétaux» les systèmes de l'IA vont devenir de plus en plus robustes et bénéfiques en réalisant «ce que nous voulons qu'ils fassent» Qui dit mieux ? Quand on a compris ce qu'ils veulent faire,on ne peut que constater que ce manifeste est une déclaration sous forme déguisée du développement faramineux de l'IA dans le fonctionnement de la société. Une guerre technotronique est en marche, personne ne vous le dira , car ce qu'ils ne disent pas c'est qu'ils ont les moyens de nous faire perdre la mémoire et la tête dans une vision moins douloureuse d'un monde meilleur mais artificiel. Nous sommes le problème, ils ont la solution et tout le monde est Charlie ... C'est l'IA qui le dit .. alors c'est VRAI?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article