L'Extrême-Onction

Publié le par Les RadiKals TrieuRs

Cette vidéo, vue sur You Tube , plus de 26 millions de fois, amène un certain nombres de réflexions. Il ne s'agit pas là de stigmatiser l'action de ceux qui pratiquent les sports extrêmes,ni même de faire une critique vaine , mais plutôt de mettre en lien un ensemble d'éléments concordants caractérisant l'engouement actuel pour les sports de l'extrême.Ces nouvelles postures révèlent un besoin effréné d'aller plus loin , plus longtemps et avec des conditions toujours plus incroyables repoussant toujours plus loin les territoires du champ ordinaire pour un challenge toujours plus extraordinaire générant des images et des désirs au moins aussi importants que l'acte lui même. Alors pourquoi l'homme moderne a-t-il besoin de ce vertige permanent ?

Pourquoi a t-il besoin de croire que rien ne peut lui résister ?

Pourquoi y a t-il derrière tout cela des firmes qui poussent à la consommation et à l'usage de produits de plus en plus sophistiqués et de matériels de plus en plus techniques et connectés? Pour parvenir à réaliser des choses a priori irréalisables qui satisfont la quête de l'absolu si chère à l'humain?

Il semble plutôt que tout cela participe d'une orientation globale conduisant les êtres à abandonner la nature devenue «ordinaire» pour une mise en conformité avec un plan incluant l'augmentation graduelle mais certaine d'un genre nouveau pouvant s'inscrire dans un projet plus large dont l'origine se trouve dans les applications en temps réel du transhumanisme .

Autrement dit, les sportifs de l'extrême participent sans le savoir à la configuration du post sapiens , promis depuis plus de 30 ans par les pères de l'ère de la nouvelle inhumanité augmenté 2.0 . Il s'agit d'une de ces nombreuses vidéos où on nous montre un mec ou une nana, quelques fois les deux, sportif (e), pas trop beau ,pas trop laid, conforme aux canons actuels de l'homme moderne hors du champ hollywoodien, ce dernier étant réservé aux surhommes déjà virtuels s'agitant dans les écrans plasma ou LED archi plat et galbé..

L'homme mis en scène dans ces vidéos est le nouvel homme moderne,celui qui a intégré l'apport synthétique comme un gage de sa réussite et de son épanouissement planétaire et pourquoi pas cosmique . On peut toujours rêver .

Les bandes Son évoquent le plus souvent des chants chamaniques ou des décharges d'énergie Hardcore , soutenant l'effort des nouveaux héros de la sphère électromagnétique dans un paysage ultra-sauvage où n'apparaît aucune trace de notre civilisation urbaine et technologique,la nature à l'état pure en quelque sorte à dominante minérale;

Le décor est planté . Ici le sportif est seul , pas seul face lui même mais seul face à tous ceux qui vont le regarder pour immortaliser l'exploit .L'homme moderne se doit d'être sportif car seul l'exploit et la performance compte même avec une jambe en moins . Surtout avec une jambe en moins, nous dirions même que c'est encore mieux car le challenge n'a que plus de valeur ajoutée. C'est bien normal dans un monde augmenté! Le fait d'avoir un organe ou un membre en moins devient l'occasion rêvée d'intégrer un organe ou un membre artificiel bien plus performant finalement.L'handicap n'est plus lié à une déficience mais aux limites du corps biologique!

Drôle de détournement. L'exploit néo extatique extrême comme une extrême onction est l'objectif à atteindre .

Alors l'homme moderne s'équipe. Le sport nécessite maintenant des appareillages hightech , partie intégrante du projet véhiculant l'exploit, lui même véhicule d'une multitude de publicités contraire à l'idée même du sport tel qu'on le concevait jusqu'à y a pas très longtemps. Sans une bonne PUB, plus rien n'est possible, comme pour l'économie d'un pays sans un bon PIB pas de profit, en d'autres termes tout est contraint au marché , aux cotations, au contrôle ,à la déflation,à l'épuisement qui s'en suit , mais peu importe,

Il suffit de doper la bête pour que tournent les caisses et les manèges de l'absurde. Les records actuels du sport en général ou prétendu extrême, force le sportif à accepter de devenir un homme sandwich en plus d'un toxicomane d'un genre nouveau, imprégné de molécules prétendument activatrices de performances. Dans la logique de la double contrainte cybernétique, le sportif moderne devra accepter le contrôle anti dopage lui assurant de pouvoir continuer à se doper mais avec des produits toujours plus perfectionnés ,micro ,nano et techno . Il finira par accepter la modification de son ADN pour être en phase avec son projet d'extrême condition physique . Tout est prêt pour lui donner satisfaction. Notre sportif de l'Extrême ,présenté dans la vidéo ,est à première vue un mec comme tout le monde ,vêtu apparemment de la panoplie achetée chez Décathlon ou chez Go Sport (mais son équipement est en fait bien plus sophistiqué) ! Voilà qui est rassurant et réjouissant pour l'homme de base,qui peut alors se mettre à rêver à réaliser des exploits totalement irréalisables et tellement inutiles comme celui que l'on voit dans cette vidéo:une déambulation frénétique dans des paysages désertiques pour arriver sur une plage et contempler la mer.. Jadis des humains parcouraient leur terre à la recherche des montagnes sacrées , des terres fertiles, des fleuves nourriciers et des forêts abritant le gibier,rien n'était inutile , on ne courait pas pour se maintenir en forme .il ne s'agissait pas d'en revenir toujours à soi mais d'établir une communion entre l'homme, le ciel, la terre et l'ensemble de la manifestation. Là,point d'appareillages "technico-newage" mais de la force , du courage ,de la prescience ,de la clairvoyance et surtout de l'amour et du respect pour la terre . Le simulacre actuel fait peine à voir et l'Extrême est le cache misère d'un programme pour espace vidéo donnant à l'ensemble un semblant de spectacle extraordinaire. Il ne manque que le clown blanc , pour venir mettre une touche claire sur cet écran au demeurant bien noir .Ce bug existentiel dans lequel l'homme se perd,chaque jour,un peu plus doit nous faire prendre conscience que nous allons trop vite et trop loin dans l'absurde . Le montage vidéo et les moyens mis en oeuvre pour produire cette vidéo montrent bien qu'il s'agit d'autre chose que d'une simple excursion en solitaire au milieu de nulle part . Ils arriveraient presque à nous faire croire que la planète auraient des zones paradisiaques accessibles qu'à la condition express de boire du RED BULL ,d'avoir un vélo high tech et de savoir ramer dans une petite barque. Il y aurait donc des terres vierges où seul le sportif de l'extrême parvient ?

L'humain augmenté ça commence avec cette propagande

L'illumination par l'extrême voilà une belle promesse. Pendant ce temps, le pauvre type dans son Building de verre au centre d'une mégalopole technotronique, verra cela comme une chose à atteindre . Plus encore , il le verra comme la seule chose que la vie terrestre doit lui apporter à lui qui croule du soir au matin dans les affres de la flexibilité du durable et du rentable , lui qui n'a pas d'autre chose à mettre sur son compte en banque que les limites de sa pauvre valeurs ajoutée . A l'heure actuelle, la valeur de l'homme est à l'image de l'économie 0 à la puissance 0 . Alors qu'être un sportif de l'extrême c'est déjà autre chose, c'est un plongeon dans l'hyper . La société moderne est hyper.Le sport est extrême ,le sexe est extrême, la performance professionnelle l'est aussi, le corps doit s'y faire et la conscience doit s'y soustraire . Mais voilà le pauvre homme lambda,déjà post sapiens n'a plus ni la force, ni la foi, ni le coeur, pour de tels exploits, trop affaibli par ses conditions de vie.Pour tout dire, il ne les aura plus jamais sans l'assistance technologique .

Pourtant,l'homme normal n'a pas besoin de faire des pirouettes pour savoir qu'il est humain et que son véhicule terrestre a l'art de la plastique pour répondre à tous ses besoins ;Il peut jouer,danser, chanter, mettre en résonance son corps et son esprit avec ses semblables,avec le ciel et la terre et bien au delà encore .... Aujourd'hui, il faut qu'il soit tout puissant seul face au reste du monde avec son casque aux couleurs de la firme RED BULL et ses régulateurs cardiaques connectés...Et oui! c'est bien triste mais l'exploit a un nom, le terreau de l'exploit c'est le taureau rouge de la firme Red Bull, un gage de puissance pour l'impuissance congénitale des nouveaux artistes de la glisse ,de la pédale , de la planche à voile et à roulette, bientôt connectés à des simulateurs d'exploit virtuel avec la conscience en transit dans les programmes informatiques.Une roulette Russe pour celui qui s'y frotte sans l'environnement technologique et chimique de rigueur ... Il est dit en substance que la condition physique est conditionnée par l'augmentation régulière de breuvages donnés à l'adepte assisté par la machine. C'est le prix à payer pour le grand saut quantique . Le quantique du cantique passe par le sport extrême. Qui l'eut cru ? L'homme de l'extrême est le miroir de l'impuissance d'une humanité en perdition.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article